Devis, prix , infos
pour vos toitures.

Le toit terrasse : un design moderne

Le toit terrasse : un design moderne thumbnail

Le toit terrasse confère à une maison une apparence plus contemporaine. Le toit plat ou toit terrasse est un réel atout pour une habitation qui veut plaire. Le toit terrasse ou la toiture-terrasse est un toit plat qui ne comporte qu’une seule et unique pente. Il se peut que ce type de toit terrasse soit le premier choix dès les premières esquisses de la construction d’un logement, ou celui-ci peut apparaître en rénovation, par la suite. Dans le cas d’une habitation déjà existante, il est prudent de prendre certaines précautions puisque la dalle de toit et les charges créées doivent pouvoir être supportées par les fondations. Le toit terrasse permet de bénéficier d’une zone non utilisée, qu’on peut aménager lors de l’extension de la maison. Le toit peut devenir un coin détente ou même une chambre supplémentaire via une terrasse privative. Le prix d’un toit terrasse est fonction de l’utilisation de la nouvelle surface. Comme fourchettes de prix, on peut compter en moyenne 70 à 150 € le m2.

Les matériaux du toit terrasse

Le toit terrasse peut être conçu à partir de plusieurs matériaux dont le bois traité. Ce matériau nécessite un entretien périodique comme la lasure ou le vernis, au moins tous les deux ans. A ce propos il y a le toit plein ou celui en lames ajourées prévu recueillir une plante grimpante. Cette version est de loin, la solution la plus abordable en termes de coût. La toiture  terrasse peut aussi être en fer forgé. Pour ce dernier l’entretien est à réaliser tous les dix ans. La toiture de terrasse en aluminium, quant à elle, donne un aspect moderne et fantaisiste par ses formes. Souvent, la toiture de terrasse en aluminium se dote, entre ses lames, d’un toit transparent pour pouvoir bénéficier de la chaleur du soleil à tout moment. La toiture  terrasse maçonnée n’est pas en reste pour assurer la solidité à toute épreuve. Ce dernier type de toiture permet d’y marcher occasionnellement. Elle est aussi une solution plus durable. Enfin, le toit terrasse peut être également accessible ou non.

Le toit terrasse non accessible

Etre inaccessible constitue une éventualité d’un toit terrasse. Dans ce cas, le seul accès autorisé serait les travaux d’entretien périodiques. Il est également possible d’y installer une toiture végétalisée. Elle garantit une meilleure isolation thermique et un côté esthétique inégalable. En effet, la couche de terre installée sur le toit protège à la fois des chutes de température et des journées très ensoleillées. Son étanchéité doit être de très bonne qualité. Une idée pour une toiture terrasse non accessible est aussi d’en faire un puits de lumière qui saura éclairer l’intérieur de manière optimale. Le matériau approprié serait le béton, le bac acier, les panneaux d’OSB ou les panneaux à copeaux orientés, etc.

Le toit terrasse accessible

Cette solution est parfaite pour créer un nouvel espace de vie. Pour ce faire, le toit terrasse doit comporter une pente supérieure à 2 ° et inférieure à 5 °. Pour être accessible, la pente du toit terrasse doit être parfaite pour assurer l’écoulement des eaux de pluie sans transformer la toiture en piscine. Il faut prévoir des orifices pour l’évacuation d’eau, en bas de la pente du toit terrasse. Le matériau les plus utilisés sont, la pierre, le béton, le bois ou encore les carreaux, mais il peut aussi être végétalisé. Pour ce type de toit terrasse, le plancher devra être extrêmement solide. Les dalles et planchers peuvent être fabriqués en fonction de différentes techniques comme les poutrelles hourdis, le plancher creux conçu béton, la dalle de béton dont le coulage est fait sur place, etc. Dans tous les cas, faire remonter le mur de 15cm cm par-dessus de l’étanchéité pour réaliser un acrotère, constitue une obligation. L’acrotère désigne le muret qui se situe en bordure de la toiture plate pour relever l’étanchéité. Il est surmonté d’une couvertine pour protéger et simplifier l’étanchéité. Elle servira également de garde-fou surtout pour les enfants.

La composition d’un toit terrasse

Le toit terrasse est composé de différentes structures. À commencer par la structure qui aura pour mission de supporter les charges de la toiture. Ce n’est pas une charpente proprement dite, mais un élément porteur qui peut être en béton arborant la forme d’une dalle de béton armé, de panneaux de béton cellulaire armé ou de béton précontraint. Il peut aussi être en acier ou en bois.

Le toit terrasse doit aussi disposer d’un isolant thermique en intérieur ou en extérieur. Pour le toit terrasse non accessible, on peut utiliser une isolation classique telle que la laine de roche ou laine de verre, en polystyrène expansé, en mousse de polyuréthanne ou autres. L’isolation peut être normale et se situer sous le revêtement d’étanchéité ou inversé. Pour ce dernier cas, l’isolant thermique est placé au-dessus de l’étanchéité. Un isolant en forme de plaque est préconisé pour une toiture terrasse accessible car ainsi il ne risque pas de s’écraser et de diminuer en épaisseur quand on marche dessus.

Le choix de l’étanchéité approprié constitue la condition nécessaire et suffisante pour pouvoir adopter une toiture terrasse. La solution possible n’est autre que l’usage d’un écran pare vapeur, d’un revêtement d’étanchéité et d’une chape souple d’étanchéité. Le pare vapeur élimine le risque d’humidité et de condensation, la chape souple n’est pas obligatoire et le revêtement d’étanchéité protège l’ensemble de la pluie. Ce dernier peut être en asphalte, en polymère ou en bitume collé à chaud ou à froid, ou encore une association bitume-polymères ou bitume-élastomère (Styrène-butadiène-styrène ou SBS). Il peut également être un revêtement monocouche mince ou une membrane d’étanchéité, ou encore, un produit d’étanchéité sous forme liquide. Une protection supplémentaire peut servir de finition.

L’isolation de la toiture terrasse

L’isolation d’un toit terrasse peut  de prime abord, sembler simple à mettre en œuvre. Toutefois il existe des nombreux facteurs techniques qui entrent en jeu si bien qu’il est toujours pertinent de faire appel à un professionnel pour en assurer la réalisation. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la toiture est responsable de l’ordre de 25 à 30 % des déperditions de chaleur d’une habitation. Or le principal rôle confié à l’isolation de la toiture consiste à  retenir la chaleur à l’intérieur de la maison en période de froid. Elle doit également empêcher l’entrée des fortes chaleurs. Que la toiture terrasse soit ou non accessible, l’isolation  doit  toujours être réalisé par l’extérieur. Les techniques principales utilisées sont l’isolation classique et courante ainsi que l’isolation inversée. On peut également opter pour une toiture végétalisée, qui servira à la fois d’isolant thermique et phonique idéal.

Les aides financières

L’isolation d’une toiture terrasse est une porte d’accès à quelques aides cumulables telle que la prime énergie réglée en euros, le crédit d’impôt, etc. Par ailleurs, une maison est davantage valorisée si elle est dotée d’une bonne isolation. Sans parler du fait que les travaux d’isolation protègent le patrimoine immobilier sur le long terme, au niveau de la structure porteuse du toit, quel que soit le matériau choisi. Le toit possédera alors des moyens efficaces et performants pour combattre les intempéries causées par les aléas météorologiques et assurera une durabilité à toute épreuve.



Top articles


Powered by couvreurs.net