Devis, prix , infos
pour vos toitures.

Qu’est-ce qu’une toiture terrasse ?

Qu’est-ce qu’une toiture terrasse ? thumbnail

La toiture termine la construction externe d’une maison, les travaux y afférents font partie de ceux du gros œuvre. Parmi les différents styles de toitures figure la toiture-terrasse. Ce type de couverture ne comporte qu’un pan unique. Il se démarque par l’absence de charpente qui représente une partie importante en matière de toiture. Par contre, il y a un élément porteur comportant la pente, l’ouverture, l’élément d’isolation, la protection et le pare-vapeur. Ce sont les principaux éléments constituants la toiture-terrasse.

a

La toiture terrasse dans tous ses états

Ce type peut se présenter sous deux formes : une toiture accessible et une toiture non accessible. La première catégorie est faite en pierre, en bois, en béton ou en carrelage. Ainsi, l’endroit est bien aménagé pour les différents déplacements. En revanche si on opte pour un toit inaccessible, il est possible d’y installer un évacuateur de fumée ou une ventilation. Pour ces deux types, il faut :

  • Un support qui ne requiert pas de matériaux compliqués.
  • Une maçonnerie composée d’une dalle en béton, en acier ou en béton cellulaire armé.
  • Un assemblage de la dalle en béton armé, en tôle d’acier.
  • Une boiserie, conçue le plus souvent en bois massif, mais on peut aussi la faire avec de la boiserie hydrofuge.

La partie porteuse de la toiture terrasse

Cette partie comporte plusieurs éléments. Il est essentiel qu’il y ait une pente. L’inclinaison n’est pas très raide, mais doit quand même permettre à l’eau de pluie de ne pas stagner. En général, la pente varie entre 1 et 5 % et cela dépend de l’accessibilité ou non du toit. La superficie joue aussi un rôle sur la forme. Si la terrasse est de petite superficie, la forme sera un peu bombée et si elle est vaste, elle sera inclinée. Mais dans tous les cas, il faut des petites excavations pour l’évacuation de l’eau.

Une fois le travail sur la pente terminé, il faut faire en sorte de limiter l’humidité s’accumulant sur le toit. Le pare-vapeur est à poser pour ne pas détériorer l’isolant de la toiture surtout si l’ossature est en bois. Sa place doit se trouver au niveau de la face intérieure de l’isolant afin que la vapeur soit bloquée et ne traverse pas le mur et le sol. Les feuilles d’aluminium et le feutre bitumé sont les principaux matériaux du pare-vapeur. En outre, l’isolation n’est pas à oublier. C’est une technique qui consiste à éviter la déperdition de chaleur dans la maison et à assurer aux habitants le confort maximal. Mais l’isolation protège aussi la maison et surtout le toit et son support contre la chaleur, le froid, l’humidité et les différentes intempéries.

Pour isoler le toit, on peut utiliser le polystyrène, la mousse, la laine minérale, le verre cellulaire ou l’argile expansée. Le choix dépend des préférences et du budget.



Top articles


Powered by couvreurs.net