Investissement sur le paratonnerre : de plus en plus une nécessité

Pour protéger une habitation des surtensions d’origine atmosphérique, il n’y a jusqu’à maintenant rien de mieux que le paratonnerre ou parafoudre, inventé par Benjamin Franklin en 1752. La foudre peut endommager aussi bien l’extérieur de la maison que les biens intérieurs tels que les appareils électriques branchés, comme l’ordinateur, la télévision, les appareils électroménagers, etc. L’installation d’un paratonnerre est même obligatoire selon la réglementation en vigueur, sous certaines conditions se rapportant au lieu d’implantation de la construction. Connaître l’essentiel sur le paratonnerre ou plus correctement le parafoudre et surtout le budget à prévoir pour son installation présente un grand intérêt.

L’essentiel sur le paratonnerre

Le principe du paratonnerre consiste à focaliser le courant des coups de foudre en un seul point et le permettre à aller vers la terre sans pénétrer dans le bâtiment. Il y a 2 types de paratonnerre : le paratonnerre à tige métallique et le paratonnerre à amorçage. C’est ce dernier qui permet de protéger les appareils électriques.

Les différents facteurs qui augmentent le risque d’être foudroyé sont nombreux. Il s’agit de :

  • la hauteur du bâtiment, c’est ainsi que les clochers sont les principales cibles des éclairs.
  • la localisation de la construction : une maison isolée en hauteur, en rase campagne, attire particulièrement la foudre.
  • la proximité des lignes électriques aériennes.
  • la nature du sol, le cours d’eau souterrains, le relief, etc.

En France, l’installation de paratonnerre au titre de la norme NF C 15-100 est obligatoire aux endroits où l’on entend le tonnerre au moins 25 jours par an, on dit alors que le niveau kéraunique est supérieur ou égal à 25.

Les divers coûts indicatifs  sur le paratonnerre

Investir sur le paratonnerre devient ces derniers temps une nécessité car les orages se sont accrus aussi bien en fréquence qu’en violence. En voici quelques prix indicatifs sur le paratonnerre et parafoudre :

  • L’équipement en paratonnerre incluant la pointe en acier, le mat télescopique, la prise de terre tourne autour de 1 500 €.
  • Le câble en cuivre se paie à 20 € le ml et les attaches pour fixation à 15 € l’unité.
  • Le coût de la main d’œuvre, pour une construction de hauteur égale à 10 m est compris entre 600 et 800 €.
  • L’équipement en parafoudre, pose comprise, varie de 300 à 400 €.
  • Pour les prises parafoudres : le prix d’une prise simple est compris entre 6 et 10 € et celui d’une prise multiple comprenant 6 prises, varie de 25 à 60 €.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici