Devis, prix , infos
pour vos toitures.

Les bienfaits d’une toiture végétale

Les bienfaits d’une toiture végétale thumbnail

Une toiture végétale, de son nom scientifique PCVH (Paroi complexe végétalisée horizontale), est une toiture exclusivement recouverte de substrat végétal. Cette technique s’applique pour les toits plats ou les toits inclinés d’au plus 30 °, au-delà de cette pente on ne parle plus de toit végétalisé, mais de mur végétalisé ou scientifiquement : PVCV (Paroi complexe végétalisée verticale). En sus de leur esthétique, les toitures végétalisées procurent de nombreux avantages tant pour le propriétaire que pour le public.

a

Toiture végétale : avantages pour le propriétaire

Les toitures végétales sont d’excellents isolateurs phoniques et thermiques.

En absorbant les ondes sonores, elles diminuent considérablement les bruits du milieu urbain. Un substrat épais de 12 cm peut par exemple réduire les bruits aériens de 12 décibels.

Contrairement à une toiture classique qui influence la température à l’intérieur d’une habitation, une toiture végétale assure une protection thermique contre les froidures hivernales et les chaleurs excessives en été.

Le substrat végétal assure également une étanchéité durable à la toiture. La membrane d’étanchéité est à l’abri des rayons ultraviolets et des agressions thermiques, ces derniers sont en effet les principaux responsables de la dégradation d’une membrane.

Toiture végétale : avantages pour la communauté

La présence de toitures vertes dans les grandes villes concourt à un assainissement de l’atmosphère urbain : les plantes du toit végétal, grâce au processus de photosynthèse, contribuent à une baisse du CO et du CO2 et  une hausse de dioxygène dans l’air atmosphérique.

L’augmentation en nombre de ces toitures permet également de mieux préserver les espaces verts naturels qui seront dans ce cas moins fréquentés.

De plus, une toiture végétale peut être considérée comme un régulateur de débit hydrique. En effet, les toitures occupent en général, les 1/5ème de la surface d’une ville. Lors des précipitations, les eaux de pluie se déversent sur les toits puis s’acheminent vers les égouts. Une pluie trop abondante entraine une surcharge au niveau de ces égouts et provoque de ce fait une inondation en sous-sol. En revanche, la toiture végétalisée, comme une éponge, accumule l’eau pluviale : une partie de cette eau est utilisée pour les plantes, une autre partie s’évapore, et le reste est acheminé vers les canalisations au moment souhaité.

Pour couronner le tout, la présence des toitures végétales a un effet incontestable sur le paysage, non seulement en termes d’esthétisme, mais il a aussi été constaté qu’elles contribuent à rendre la ville plus calme et plus sereine.



Top articles


Powered by couvreurs.net